Compostage


Le Compostage


Le compostage est un processus biologique de transformation et valorisation des matières organiques, dans des conditions contrôlées, en présence d’oxygène et d’eau, en un produit stabilisé et hygiénisé, proche de l’humus, de la terre pleine de vie.

Pratiqué individuellement ou partagé, le compostage peut être réalisé à l’échelle d’un ou de plusieurs foyers, d’une résidence de logements collectifs appelé compostage en pied d’immeuble, d’un quartier ou d’un établissement ou encore à échelle plus large sur des aires de compostage dédiées.

Les installations mises en place diffèrent par leur capacité à gérer des quantités plus ou moins importantes selon le type de projet.

Pourquoi composter ?

La pratique du compostage partagé permet d’étendre au milieu urbain les avantages du compostage domestique :

Réduction des déchets des habitants, d’un établissement et de la collectivité, les quantités d’ordures ménagères à traiter sont moins importantes et les coûts de leur gestion peuvent diminuer;
Obtention d’un produit de qualité pour les plantations des particuliers, mais aussi des espaces gérés par une institution ou la collectivité;
Création d’une activité collective profitable à chacun au niveau d’une résidence, d’une rue, d’un quartier, d’un établissement… Les liens entre voisins ou participants se créent ou se renforcent.

Des règles simples

Quelle que soit la configuration de l’installation, l’obtention d’un compost de qualité dépend du respect des règles simples mais impératives de conduite du compostage :

Equilibre des matières, entre les apports azotés et les matières sèches carbonées,
Présence d’air par un brassage et des retournements complets réguliers,
Présence d’eau par une humidification selon les besoins et en fonction des apports.

Les actions de l’association

L’association propose ses services afin d’accompagner les habitants du territoire dans la mise en place de projets de compostage qu’il soient individuel, partagé, en établissement ou institutionnel.
La procédure est similaire quels que soient la configuration du projet. Il est proposé une phase de concertation avec les futurs utilisateurs, une phase d’installation, et une phase de suivi sur plusieurs mois avec des visites régulières.
L’objectif étant de permettre aux utilisateurs de s’approprier le projet et le processus de compostage afin de tendre vers une autonomisation des sites.

30% du volume de nos poubelles peuvent se composter. Alors plutôt que d’envoyer tous ces biodéchets dans des centres d’enfouissement (polluants et coûteux), remplissons nos composteurs et nourrissons la terre avec ce qui lui revient…